Municipales2020 : la liste Nice au cœur ne manque pas d’idées pour la culture

C’est au cœur de Nice, à la villa Paradiso, que la liste NICE au cœur a dévoilé ses propositions sur le volet culturel. Subtilité lexicale mise à part, Patrick Allemand a des idées à la pelle pour faire avancer ce sujet dans la prochaine mandature : Le Palais des Expositions doit devenir un temple de la culture et rien d'autre. Créer une cité du Street Art à L'Ariane car le quartier dispose d'espaces, d'ateliers et des talents. Développer le potentiel du expositions dans la continuité de « Ben fait son cinéma ». Transférer l'école municipale d'Art de la villa Thiole à la villa Paradiso. Donner une autre dimension au Festival international du folklore en associant plus étroitement nos diasporas à sa réalisation. Augmenter l'aide aux théâtres en demandant aux compagnies de théâtre de passer des conventions avec les associations de quartiers. Augmenter le financement des actions culturelles à destination des moins de 18 ans. Lancer un festival international de la photographie fin octobre-début novembre pour les vacances de la Toussaint pour développer un tourisme culturel durant cette période creuse.

Nice au Cœur s’engage aussi pour l’école :

- Réaliser un audit des équipements scolaires et mettre en place un plan pluriannuel d’investissement pour rattraper les retards dans certains établissements, doublé d’un plan global de rénovation énergétique pour l’ensemble des bâtiments scolaires.

- Monter l’opération « une cour d’école, un arbre » avec le principe de végétalisation d’un tiers de la superficie des cours de récréation.

- Développer la préscolarisation dès deux ans dans les Rep+, ce qui est un point essentiel pour combattre les inégalités à la source.

- Développer la médecine scolaire pour renforcer la prévention en zone Rep+.

- Ouvrir la cantine scolaire à tous les enfants.

- Elaborer un barème à 5 tranches pour la cantine scolaire afin de mieux prendre en compte la progressivité des revenus.

- Doubler le budget des équipements numériques dans les écoles pour combler un retard, l’équipement des professeurs des écoles n’est plus adapté.

- Conclure une convention avec l’Education nationale pour monter des actions d’éducation l’environnement grâce à une équipe pédagogique accompagnant les enseignants et les animateurs dans la mise en place de projets.

- Labelliser « E3D » (Ecoles en Démarche globale de Développement Durable) nos écoles maternelles et primaires.

- Ouvrir gratuitement les écoles aux enfants à partir de 7h30. En Rep+, les enfants déposés entre 7h30 et 7h50 pourront prendre un petit déjeuner qui sera gratuit. Des animateurs seront en charge de mettre en place des activités calmes.

- Permettre aux parents de reprendre leur enfant jusqu’à 18h30 avec un dispositif d’aide aux devoirs et des activités périscolaires.

- Créer une équipe volante de TOS pour répondre aux demandes de travaux effectués par les directeurs d’établissements dans des délais acceptables.

- Refaire les kermesses de fin d’année dans les écoles afin de développer le lien social.

- Construire un projet de réussite éducative (PRE) qui touchera en priorité les enfants des quartiers dits « politique de la ville » (QPV)

- Mettre en place un observatoire de la scolarité des enfants en situation de handicap et doubler les moyens pour l’insertion scolaire des enfants handicapés.

- Remplacer les policiers municipaux affectés au sein des écoles par des AVS (Assistants de Vie Scolaire).

- Signer des conventions avec les associations sportives et culturelles pour offrir des initiations à tous les écoliers niçois, en insistant sur la pratique du théâtre.

- Soutenir les associations offrant des aides au devoir dans les quartiers populaires.

- Favoriser les projets d’initiation à la langue et à la culture niçoises.

Le dernier projet sur le développement économique sera proposé à la presse en début de semaine prochaine.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire