Naissance de la SEML GREEN Energy 06 pour impulser le développement local d’énergies renouvelables

La transition énergétique tient une place importante dans les politiques en faveur de la mobilité et la rénovation du bâti, conduites depuis plusieurs années par le Département.

La création de la Société d’économie mixte locale (SEML) GREEN Energy 06 vient compléter l’action du Département, en lui permettant d’agir sur le développement des énergies renouvelables en s’associant à la Banque des Territoires, la Caisse d’Epargne Côte d’Azur et la Caisse Régionale de Crédit Agricole.

Cette action est inscrite dans la stratégie GREEN Deal du Département, qui comprend notamment la poursuite du plan pluriannuel de rénovation énergétique des collèges, la mise en place du service d’accompagnement à la rénovation énergétique (SARE) ou encore la création d’un fonds de soutien aux travaux de maîtrise de l’énergie.

La SEML a vocation à impulser des opérations, participer à des actions, faire levier financier pour lancer des projets d’énergies renouvelables. Pour cela, elle pourra compter sur un capital social initial de 1,65M€ puis l’investissement global des actionnaires sur les 5 prochaines années s’élèvera à plus de 11 M€. Un levier financier en soutien pour les filières : Réseaux de chaleur ; Centrales photovoltaïques ; Méthanisation ; Hydroélectricité ; Hydrogène vert ; Biogaz naturel.

Pour Charles Ange Ginésy , nommé Président de la société lors de l’assemblée constituante : « Je suis très fier de lancer un projet qui me tient particulièrement à cœur : la création de la Société économie mixte local GREEN Energy 06. Dans la foulée du programme "Confort énergie 06", nous voulons aller plus loin. GREEN Energy 06 va accélérer la transition vers le renouvelable qui ne représente que 7% des besoins énergétiques de notre Département.

D’ores et déjà, GREEN Energy 06 a décidé de participer au financement d’une centrale solaire au sol sur la commune de Saint-Auban à hauteur de 15% du capital, soit un apport de 500 000€. Réalisée par la société française AKUO, cette centrale, implantée sur un terrain propriété du Département des Alpes-Maritimes, a pour objectif de produire 16,8 GWh par an, soit la consommation annuelle moyenne en électricité de 3 500 foyers. La centrale devrait être opérationnelle dès la fin de l’été 2022 et vise un horizon de production pendant 30 ans.

Partager

Laisser un commentaire