Nice honore Simone Veil, une plaque commémorative a été dévoilé là où elle naquit

Inoubliable pour son parcours de vie et politique, Simone Veil, née Jacob, est née à Nice le 13 juillet 1927 . Elle y vécut son enfance et adolescence, avant sa déportation au camp de concentration. d'Auschwitz en 1944.

En sa mémoire et pour l’honorer, Nice a donné son nom au boulevard qui longe le quartier des Moulins et qui prend la direction de Saint-Isidore et à l’école des Baumettes dans le quartier de son enfance. Une plaque commémorative prône aussi fièrement au lycée Calmette où elle a étudié et où elle fut bachelière.

Ce mercredi, sous un ciel gris et avec un vent froid, un temps que l’on associe facilement à la tristesse, un dernier hommage est rendu à Simone Veil : le dévoilement d’une plaque commémorative à l’endroit où elle est venue à la vie, au 50 avenue Georges Clémenceau.

Son fils Pierre-François, qui représentait son autre fils vivant Jean, et le Maire de Nice Christian Estrosi s’y sont employés, non sans émotion, devant une petite foule, en présence d’élus et de représentants des cultes.

Une cérémonie sobre, « comme l’aurait aimé Simone Veil » le rappelle dans ses quelques mots de remerciements Pierre-François Veil.

Christian Estrosi, la voix cassée par l’émotion, a appelé l’assistance à « ne pas l’oublier, et reconstituer nos forces, chaque jour, en les puisant dans le souvenir de Simone, enfant, et de tous les nôtres hier, aujourd’hui, demain. »

Partager

Laisser un commentaire