Nice lance le dispositif "facile à lire"

Dans le cadre de sa lutte contre l'illettrisme, Nice ouvre une nouvelle catégorie dans ses bibliothèques : "facile à lire".

Selon le délégué à la lutte contre l’illettrisme, environ 7% de la population, soit 15 000 personnes souffrent de problèmes de lecture.

Initié en Bretagne en 2013, sous l’impulsion du Ministre de la Culture, l’Association des bibliothécaires de France (ABF), l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (Anlci) et la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL), le projet « Facile à Lire » est aujourd’hui déployé sur tout le territoire français.
Du côté de Nice, 5 bibliothèques sont d’ores-et-déjà concernées par le projet : Louis Nucéra, Raoul Mille, L’Ariane-Léonard de Vinci, Les Moulins Alain-Lefeuvre et Pasteur-Camille Claudel.

Cachetés d’une étiquette "facile à lire", des romans, des histoires vraies et des livres audio seront sélectionnés par les bibliothécaires parmi la production éditoriale courante et mis à disposition pour le public avec des fragilités de lecture : personnes en situation d’illettrisme, de français langue étrangère ou d’alphabétisation, situation d’empêchement ou de handicap, etc...

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire