Nice : Les modalités de la rentrée scolaire des collégiens

Le président du département des Alpes-Maritimes Charles Ange Ginesy annonce l'organisation de la rentrée scolaire des collèges.

Dans deux jours, les élèves retrouvent le chemin de l’école. Sur la Côte d’Azur, cette nouvelle rentrée scolaire est synonyme d’adaptation et de modernisation.

Durant l’été de nombreux établissements scolaires de la métropole, ont été restaurés, entre réhabilitation des salles de sciences, travaux de désamiantage et rajeunissement des internats.

Concilier reprise scolaire et crise sanitaire

L’un des principaux défis de la rentrée est le covid. En collaboration avec les collectivités territoriales les collèges s’adaptent à la pandémie.

Dans les Alpes-Maritimes seulement 45% des 12-17 ans sont vaccinés. Ce qui représente un risque dans les établissements scolaire. Néanmoins, la moitié des adolescents azuréens se disent ouverts à la vaccination.

« Nous allons poursuivre nos efforts pour protéger les collégiens et les vacciner. Le Conseil départemental s’engage à mettre en place dans 19 collèges du haut et du moyen pays des espaces de vaccination. La campagne débutera dès la mi-septembre » assure le président du département des Alpes-Maritimes, Charles Anges Ginesy.

Différents systèmes sont mis en place pour lutter contre la contamination dans les collèges. L’une d’entre elles est la mise en place de détecteurs de CO2.

Cette installation permet de repérer une concentration élevée de dioxyde de carbone dans l’air. Plus le taux de CO2 est élevé plus le risque de propagation du virus est important. Ce dispositif permet de savoir lorsqu’une pièce a besoin d’être ventilé.

Une rentrée toujours plus "Smart"

Cette rentrée est aussi marquée par les nouvelles technologies. En effet, dès la rentrée 1 ordinateur sera disponible pour 5 élèves, 1300 tablettes seront distribuées aux élèves de 6e au total 16 000 tablettes sont déployés dans les collèges.

Toujours dans le but de se moderniser "le projet arc-en-ciel" devrait permettre à 3 000 collégiens de participer à des ateliers de sensibilisation aux enjeux de l’intelligence artificielle.

Les cantines se mettent aux verts

Charles Anges Ginesy indique que 50 % des plats proposés par les cantines sont bio. 40 producteurs locaux fournissent des fruits et légumes à 46 collèges.

Des animations proposées par des chefs et des diététiciennes sont proposées pour sensibiliser au gaspillage alimentaire.

« On note une augmentation de 1 321 élèves pour cette rentrée, ce qui montre, si cela été encore nécessaire, le dynamisme de notre territoire. » annonce Michel-Jean Floc’h l’inspecteur de l’académie de Nice.

Il constate avec enthousiasme que les établissements sont de plus en plus inclusifs et notamment aménagés pour les personnes en situation de handicap.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire