Nice s’engage pour développer la coopération euro-méditerranéenne

Le 28 novembre marquait la journée internationale de la Méditerranée, créée par les 42 États membres de l’Union pour la Méditerranée.

Cette journée contribue à promouvoir une identité méditerranéenne commune et à renforcer la coopération euro-méditerranéenne. Présidentes du réseau des villes Euromed, la Ville de Nice et la Métropole Nice Côte d’Azur ont profité de cette journée pour réaffirmer leur ambition de promouvoir une Méditerranée parfaitement adaptée aux défis environnementaux.

Pour rappel, la métropole avait déjà remporté le dernier appel à projets du programme européen de voisinage pour la coopération transfrontalière en Méditerranée. Ce projet, qui réunit des partenaires de 14 pays du pourtour méditerranéen, a pour but de répondre aux objectifs mondiaux de diminution des émissions de gaz à effet de serre. Pour se faire, les territoires doivent adopter une vision, une stratégie et une méthodologie commune.

Les résultats seront mis en œuvre dans 9 villes méditerranéennes qui recevront un soutien et une formation pour pouvoir mettre en œuvre ces solutions.

Cofinancé à 90% par le programme européen, 1,05 million d’euros et 18 mois seront nécessaires à la réalisation de ce projet, qui vient s’inscrire en complémentarité de deux autres projets concernant l’efficacité énergétique des bâtiments publics, coordonnés par la Ville de Nice.

Agnès Rampal, adjointe au maire de Nice et vice présidente de la métropole Nice Côte d’Azur s’est félicitée de ce projet : “Notre Méditerranée est en danger et les territoires ont un rôle déterminant dans la lutte contre le réchauffement climatique. Alors que la France s’apprête à organiser début 2022 le Forum des Mondes Méditerranéens, notre territoire continue à s’affirmer comme un phare de la politique de coopération française et européenne en Méditerranée.”

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire