Offrir des vacances pour les enfants des communes sinistrés

Depuis le passage de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes le 2 octobre dernier, la Ville de Nice a mis en place un dispositif appelé « Colos apprenantes ». Le but est d’accueillir les enfants des communes sinistrées pendant les vacances d’octobre.

La Ville de Nice poursuit son travail face aux conséquences de la tempête Alex. En plus des foyers détruits, privés d’électricité, et des familles touchées par la catastrophe naturelle, le cas des enfants revêt une importance capitale. Pour beaucoup, les vacances de la Toussaint sont déjà gâchées. Heureusement, la ville lance officiellement son nouveau dispositif :"Colos apprenantes". Il s’agit d’un système ayant pour mission d’accueillir gratuitement les enfants des familles sinistrées pendant ces vacances d’automne.

Une colonie en guise de vacances

Afin de venir en aide aux enfants des familles touchées par la tempête, la mairie de Nice lance l’opération "Colos apprenantes". Celle-ci est organisée en partenariat avec le collectif Ensemble Sublimons l’Animation (ESA) et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et Jeunesse et Sports. Son objectif principal est d’accueillir les enfants qui résident dans les vallées sinistrées pendant les vacances de la Toussaint. Plus d’une vingtaine de jeunes, âgés jusqu’à 17 ans, participeront donc aux activités de loisirs imaginées par les animateurs du service de l’enfance et de l’animation.

Cours éducatifs, activités, cantine, chambres… Tout est en place pour que les enfants passent un agréable séjour. C’est aussi un très bon moyen de faire oublier les problèmes et les difficultés causés par la tempête Alex. « Ce dispositif permet aux enfants de découvrir, grâce à des jeux, l’autonomie, la culture, le sport, le développement durable et la ville. On a véritablement une diversité d’activités qui offre aux enfants des vacances en colonie », se réjouit l’adjoint au maire, Jean-Luc Gagliolo, délégué à l’Education, au Livre, à la Lutte contre l’Illettrisme et à l’Identité niçoise.

Les activités proposées

Sport, culture, développement durable… Les activités proposées sont établies dans le cadre de l’éducation. L’objectif est de transmettre des connaissances, le savoir-faire et le bien-être à travers des jeux ludiques. Un atout très important pour le développement physique et psychologique de l’enfant. Chaque enfant participera aux activités choisies en fonction de la tranche d’âge du groupe.

"Nous nous sommes mobilisés pour offrir aux enfants un vrai temps d’animation de qualité, explique Benjamin Haupaix, coordinateur du collectif ESA. Chaque enfant des vallées qui veut s’inscrire doit avoir une place." Jusqu’à 150 enfants peuvent être accueillis sur les 15 jours de vacances scolaires. Cinq jours, parfois renouvelés sur la semaine suivante, pour se vider l’esprit et renouer le contact avec d’autres enfants. "L’idée est aussi d’être présent pour les enfants qui n’ont de blouson, brosse à dents ou d’autres choses de première nécessité. On a mobilisé tous les moyens pour répondre aux besoins des enfants", précise Benjamin.

Une quarantaine de places sont encore disponibles à la réservation soit par téléphone au 04 22 48 06 15 ou en prenant attache avec le collectif ESA via Facebook : https://www.facebook.com/CollectifESA ou leur site internet : https://www.collectif-esa.org/

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire