Olivier Véran à Nice : le résumé de sa visite

Pratiquement un an jour pour jour après sa visite à l'hôpital l'archet Nice, le ministre de la santé et des solidarités revient dans l'établissement de la capitale azuréenne pour parler Covid et innovation dans le secteur.

Le ministre de laSSanté Olivier Véran s’est rendu sur la Côte d’Azur ce jeudi, plus précisément à l’hôpital l’archet de Nice.
Bien évidemment, c’est la Covid qui est au centre de cette journée et ce n’est pas par hasard si le ministre se déplace dans cet établissement.
En effet, depuis le début de la pandémie, la colère des membres hospitaliers de l’hôpital du sud-est de Nice gronde fortement. En conséquence, Olivier Véran avait fait déjà fait le déplacement il y a presque un an jour pour jour, le 20 février 2021. Cependant, les revendications sont toujours aussi fortes de la part des syndicats de l’archet qui demandent une augmentation pour les jeunes débutants dans le métier, la gratuité des transports ou encore une embauche massive de personnel.

Le ministre de la Santé s’est donc une nouvelle fois déplacé dans la capitale de la Côte d’Azur pour à nouveau rencontrer les syndicats et le service d’infectiologie. Le ministre fut interpellé sur de nombreux points et a redonné les conditions de levée des mesures sanitaires prévue mi-mars : Il faudra « une faible circulation du virus » et que les hôpitaux fonctionnent sans déprogrammation d’urgence. Ce qui est d’ailleurs le cas de L’archet.
Pour voir la fin du masque à l’intérieur, Olivier Véran pose la condition que le nombre de personnes en réanimation passent sous la barre des 1 500. A l’heure actuelle, ce sont 3 126 personnes qui sont encore prises en charge dans ce service en France.

Les raisons de la venue d’Olivier Véran à Nice ne portaient pas que sur la Covid.
En effet, le Ministre en poste depuis 2020 annonce un nouveau plan d’investissement de l’État dans le secteur de la santé. 7,5 milliards d’euros vont être dépensés par le gouvernement français pour le développement de nouvelles solutions médicales et nouveaux dispositifs médicaux innovants.
Un projet d’innovation réalisé par le service de rééducation fonctionnelle du CHU de Nice a d’ailleurs été présenté au ministre ce matin. En partenariat avec la start-up Wandercraft, les équipes niçois ont réalisé un projet d’exosquelette exceptionnel. Même s’il est plutôt coûteux, il réalise des prouesses en aidant des personnes ne pouvant plus marcher, à de nouveau se tenir debout tout en poursuivant une rééducation. Nice devient ainsi la quatrième ville française à disposer de cet outil.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire