PAPI : Le Var ne débordera plus

Eric Ciotti. Photo de Alain Biguet

Dans le passé, certains de ces travaux ont déjà été réalisés, parfois en urgence. Les prochains débuteront dès la première semaine d’août 2009 pour les digues de Carros et du Broc. La digue du MIN, autre secteur stratégique, sera confortée en octobre.
Eric Ciotti, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, parle d’un progrès qui sera d’intérêt général, puisque des zones encore inconstructibles pourront se développer économiquement une fois les travaux nécessaires effectués.
« Il y a une nécessité d’agir vite » déclare Ciotti. PAPI sera une des grandes priorités du Conseil général en 2009 et dans les années à venir.

De gauche à droite : Eric Ciotti, Francis Lamy, Christian Estrosi et Patrick Allemand. Photo de Alain Biguet

Le point d’orgue de ces opérations de sécurisation est la protection des personnes. Tous ont en mémoire le drame du 5 novembre 1994, une inondation historique dans le département avait provoquée de nombreux dégâts notamment dans l’aéroport de Nice ou le quartier de la Californie.
Le coût de ce pacte s’élève à 23 millions d’euros, dont 5 millions d’euros seront versés par le Conseil général des Alpes-Maritimes, et 9,5 millions d’euros par l’Etat. La Région PACA financera elle aussi le projet d’environ 2 ,8 millions d’euros. Participent également les communes concernées et des collectivités locales.

Francis Lamy et Christian Estrosi. Photo de Alain Biguet




Le risque de débordement du Var est un des points principaux entravant la réalisation du projet Eco-vallée, une Opération d’Intérêt National (OIN) française dédiée au développement durable dans la Plaine du Var.

Le var est un fleuve « puissant et impétueux » selon Francis Lamy, Préfet des Alpes-Maritimes. Une fois n’est pas coutume, l’homme va, semble-t-il, réussir à diriger la nature et empêcher le fleuve de déborder et inonder la ville de Nice et ses environs.

Partager

Laisser un commentaire