Pas de trêve pascale pour les Gilets Jaunes

Le pauvre Jésus-Christ a beau avoir été crucifie pour porter le salut aux hommes ( et femmes) et gésir en attendant sa résurrection demain, dimanche de Pâques... Mais rien pourra arrêter le manipule - compte-tenu du fait qu'on parle de plus ou moins 300 personnes dans une ville de près de 400 000 résidents, on ne peut certes pas parler de ...falange - des abonnés au rendez-vous du samedi après-midi. Pour la XXIII fois ce sera de la gare Thiers que les auto-proclamés " la voix du peuple" partiront pour la marche type "sport-santé" dans les rue du centre-ville ( les quartiers périphériques ne méritent pas d'être cet honneur ? pourtant si on parle de pouvoir d'achat ...). Les Gilets Jaunes décideront sur place l'itinéraire à suivre, question d'agrémenter les deux-trois heures pendant lesquels ils bombent la poitrine et font leur show. D'ailleurs, question de surprises, ce samedi c'est aussi la journée de la chasse aux oeufs. De quoi, donner l'inspiration.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message