Près de 80 rassemblements, dont à Nice, pour les "marches des libertés"

En ces temps de confinement, une journée froide mais ensoleillée pourquoi se priver d'une belle marche , qui a permis aux milliers de participants une petite séance de "bougez-vous pour votre santé".

Le parcours était celui traditionnel, de la gare Thiers à la place Masséna, Ces « marches des libertés », ainsi pompeusement dénommées, se déroulaient à l’appel de la coordination d’associations et syndicats mobilisés contre le texte, qui restreint notamment la diffusion d’images des forces de l’ordre.

Voté par l’Assemblée Nationale, il sera examiné en mars par le Sénat avec le risque d’être aggravé par la majorité de droite. Le but de la manifestation ? Protester « pour le droit à l’information, contre les violences policières, pour la liberté de manifester et contre la surveillance de masse ».

Mais surtout permettre aux participants de se défouler ( banderoles, slogans) et se sentir puissants : voulez-vous mettre l’émotion de mettre à l’arrêt le tramway ? Ce qui semble le qui semble être le reconstituant vital pour certaines catégories (gilets jaunes, associations de gauche), la galaxie des groupes qui aiment la casse, et autres qui cherchent à meubler leur temps et autres encore qui se ... cherchent.

Partager

Laisser un commentaire