Présentation de la première navette électrique autonome

Aujourd'hui, l'Institut Méditerranéen du Risque, de l'Environnement et du Développement Durable (IMREDD) a présenté sa navette électrique autonome. Testée dans la zone de Carros, cette innovation s'inscrit dans un projet visant à faciliter le transport pour tous.

C’est une réelle avancée technologique pour les Alpes-Maritimes. L’arrivée de la navette électrique autonome est proche. L’être humain est constamment à la recherche d’innovations. Le but étant de faciliter la vie de chacun. La métropole de Nice Côte d’Azur est déjà bien servis en terme de transport en commun, grâce au tramway mais également aux bus. Les premiers tests seront effectués dans la zone industrielle de Carros-Le Broc, en 2022. Cette zone ne compte pas moins de 11 000 salariés. Bien évidemment, même si celle-ci est autonome, un chauffeur est présent par sécurité.

Un territoire en développement

En parlant de sécurité, des capteurs sont présents sur la navette afin d’anticiper les dangers de la route, précise Pierre-Jean Barre, directeur de l’IMREDD. "La mobilité des salariés est très importante" pour Marc Raiola, président de Côte-d’Azur Industries Plaine Du Var (CAIPDV). Le but est la mobilité générale, et non la voiture en elle-même. Cette navette va favoriser le développement de l’industrie dans le territoire. C’est en tout cas ce qu’espèrent les personnes ayant participé à la conception de celle-ci. "Être ancré sur notre territoire proche nous tient à cœur. Ne pas uniquement rayonner à l’international, mais contribuer au rayonnement de notre territoire proche", affirme Noël Dimarcq, vice-président de Recherche et Innovation.

L’électrique, un bien fait environnemental

Étant 100% électrique, cette navette s’inscrit aussi dans une démarche écologique. "Les défis sociaux-environnementaux sont au cœur de nos échanges avec les collectivités" , précise Noël Dimarcq. À l’heure actuelle, la question d’écologie est de plus en plus importante. Alors, voir une navette électrique pouvant transporter jusqu’à six personnes est important. "Ce sont des projets comme celui-ci qui vont nous permettre d’atteindre l’objectif européen de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 55 % pour 2030", affirme le maire de Nice, Christian Estrosi.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire