Projet de réhabilitation de la station d’épuration Haliotis : il y aura bien une concertation publique

La station d’épuration Haliotis traite actuellement les eaux usées de 19 communes, de la rive gauche du Var jusqu’à Cap d’Ail. Bien que le traitement des eaux soit conforme aux normes, la métropole Nice Côte d’Azur envisage une réhabilitation totale du complexe, dans une stratégie de transition écologique.

Avec la réhabilitation de ce complexe, la métropole souhaite répondre à plusieurs objectifs tels que l’excellence environnementale, une intégration paysagère renforcée ou encore la récupération d’énergie dans les eaux usées avant rejet en mer.

De la même manière qu’elle avait pu le faire pour les grands aménagements comme le tramway ou le prolongement de la promenade du Paillon, la Ville de Nice se soucie du respect de la démocratie participative et n’hésite pas à laisser ses habitants exprimer leurs attentes.

Ainsi, c’est dans cette même optique qu’elle souhaite associer la population sur ce projet de réhabilitation de la station d’épuration. La Ville de Nice a donc contacté la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) qui a jugé pertinente l’organisation d’une concertation publique préalable. La CNDP, qui a pour mission de « veiller au respect de la participation du public au processus d’élaboration des projets d’aménagement ou d’équipement d’intérêt national de l’État », a ainsi désigné deux experts qui se porteront garant du bon déroulement de la démarche.

Cette concertation publique commencera début 2022.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire