Quelle est l’évolution de l’épidémie dans les Alpes-Maritimes ?

Echappé au couvre-feu, le Département des Alpes-Maritimes reste toujours dans la liste des territoires sous stricte surveillance. Un petit dérapage et le couperet pourrait tomber...

La seconde vague de l’épidémie de Covid-19 est-elle vraiment arrivée dans les Alpes-Maritimes ? Les courbes d’évolution du nombre de personnes hospitalisées, en réanimation ou décédées dans le département montrent en effet un regain progressif, en dents de scie depuis le début du mois.

Selon les données transmises par Santé Publique France, le nombre de personnes hospitalisées dans le département, après une franche décrue, est en hausse nette et progressive depuis le début du mois d’août, avec un dernier mois en dents de scie. On remarque notamment une récente augmentation des hospitalisations, après une petite baisse fin septembre. Quant au nombre de patients en réanimation, il est lui aussi en augmentation, même si cette hausse est plus modérée.

Le nombre de décès (à l’hôpital) dus au coronavirus est également reparti à la hausse depuis début septembre, mais n’est pas encore comparable à ce qu’il était au pic de l’épidémie.

Le taux d’incidence dans les Alpes-Maritimes, selon les derniers chiffres de l’Agence régionale de santé, est de 116 nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants, encore loin du seuil d’alerte maximale (qui placerait le département en rouge écarlate), fixé à 250 nouveaux cas pour 100 000 habitants.

Enfin, le taux de positivité (nombre de cas positifs sur l’ensemble des personnes testées) est de 9,9% dans les Alpes-Maritimes, contre 12% en moyenne en France.

*chiffres actualisées au 13 octobre.

Partager

Laisser un commentaire