Quelle surprise ... un navire de guerre au port de Nice

De voir un navire de guerre à Nice, c’est assez rare pour qu’on le souligne. L’aviso Jacoubet relâche au port de Nice et bien entendu de nombreux niçois viennent lui souhaiter la bienvenue ainsi qu’à son équipage.

L’enseigne de vaisseau Jacoubet est né à Toulouse le 6 mars 1913. Devenu pilote aéronavale il tombera le 17 juin 1940, son avion abattu par les Allemands. L’aviso est un navire affecté à la lutte anti-sous-marine.

Le F794, son immatriculation militaire est un navire de la classe Estienne d’Orves, lancé en 1981, son équipage comporte 7 officiers, 58 officiers mariniers, c’est-à-dire des sous-officiers, et 24 quartier-maitres et matelots. Le bâtiment est long de 80 mètre 50, de 10 mètres 30 dans sa plus grande largeur, d’un tirant d’eau de 5 mètres 60 et peut avec ses deux moteurs diésels de 12 000 chevaux atteindre la vitesse de 24 nœuds. Son rayon d’action est de 4500 nautiques.

Cet aviso est déjà ancien et possède un joli palmarès de missions remplies dans toutes les mers du globe.

Sa présence à Nice est l’occasion de découvrir le cérémonial de la coupée quand un membre de l’équipage appartenant à la bordée permissionnaire quitte le bord. Le même rite se répète quand il rejoint son bord.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire