Rassemblement à Nice suite au meurtre de Sarah Halimi : pas de justice, pas de République

Depuis la décision de la Cour de Cassation, le 14 avril, confirmant l'irresponsabilité pénale du meurtrier de Sarah Halimi , une intense émotion et une colère ont saisi la communauté juive et , on veut le croire la communauté nationale.

A l’appel des associations cultuelles et culturelles de cette confession une manifestation de protestation a eu lieu dans les principales villes françaises pour demander le changement de la loi qui a motivé le jugement de la Cour et qui a défrayé l’opinion publique.

A Nice plusieurs centaines de personnes ont défilé et se sont réunies symboliquement devant le Palais de Justice pour manifester leur solidarité et exprimer le refus de toute sorte d’antisémitisme.

En présence de nombreux élus locaux et nationaux, Christian Estrosi a pris la parole pour adresser "une pensée pour la famille de Sarah Halimi qui ressent une telle souffrance. [...]Nous montrons que le peuple de Nice, comme le peuple de France, est aux côtés des victimes de l’antisémitisme."

Partager

Laisser un commentaire