Routes : la Vésubie à nouveau accéssible, nouveau point sur la situation dans les vallées

Bonne nouvelle pour les habitants de la vallée de la Vésubie et de Plan du Var, la Route de Montagne 2565 a été rouverte hier soir aux véhicules de moins de 3,5 tonnes.

Désormais, l’ensemble des villages reliés par la RM2565 vont pouvoir retrouver une vie presque normale. Les services de la Métropole Nice Côte d’Azur ont annoncé la bonne nouvelle hier : "grâce à ce travail et cette mobilisation exceptionnels, la RM2565, voie principale d’accès à la Vésubie, réouvrira à la circulation jusqu’à Saint-Martin-Vésubie. En moins de trois semaines, c’est un exploit !" se félicite Christian Estrosi en remerciant les services mobilisés sur le terrain.
Une vingtaine de kilomètres de route restent encore inaccessibles notamment pour accéder au village de Fontan dont l’accès reste toujours compliqué. Un accès provisoire devrait être opérationnel dans le courant de la semaine prochaine.

En tout 500 millions d’euros seront nécessaires pour rétablir l’ensemble du réseau routier dans les vallées. Pas moins de 350 agents des routes ont été mobilisés dès le premier jour pour permettre un rétablissement rapide des principaux accès de circulation.

La Roya toujours difficile d’accès

Anne-Marie Mallavant, en sa qualité de directrice des routes et des infrastructures de transports a fait un point concertant la situation globale sur les zones sinistrées. Les problèmes accessibilités sur la Roya ne permettent pas pour le moment d’effectuer un diagnostique précis de l’état des routes. La question de la reconstruction au même endroit se pose actuellement afin d’éviter une nouvelle destruction. "Toute notre énergie est mise pour rétablir un accès, même en provisoire", précise Mme Mallavant, comme cela a été fait pour le bas Var sur Malaussène. Des travaux sont également en cours dans l’Estéron où deux coupures nécessitent l’intervention de plusieurs agents de la voirie.

Au sud de Breil-sur-Roya, l’autoroute italienne a été rétablie en mode dégradé, mais ne permet pas d’acheminer du gros matériel comme des engins de chantiers dont l’envoi se fait par le col de Brouis pour dégager les accès dans la vallée de la Roya. La sortie du tunnel de Tende étant complétement détruit, il est impossible d’accéder à la Vallée par le nord. Le pont du Pertus est lui en cours de rétablissement. Les éboulements à proximité de Piene, qui bloquent aussi l’accès sont en cours de déblaiement. Un travail long et fastidieux du fait de l’impossibilité d’acheminer de gros engins de chantiers sur place pour le moment.

Dans cette zone particulièrement sinistrée, des travaux d’avancement sont donc nécessaires et demande du temps avant de permettre d’ouvrir de nouveaux accès aux habitants coincés sur place.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire