Saint-Valentin, fête de l’amour et des fleurs

Cette année, la Saint-Valentin doit cohabiter avec la COVID-19. Les fleuristes voient généralement une augmentation des ventes durant cette période.

La Saint-Valentin, la fête de l’amour a lieu ce dimanche 14 février. Il s’agit du moment idéal pour toutes et tous de déclarer sa flamme envers son ou sa bien-aimée. Souvent, les marques de tendresse sont accompagnées de chocolat ou encore de fleurs et plus précisément de roses. La rose est la fleur de l’amour dans les moeurs et malgré la COVID-19, les Niçois semblent être au rendez-vous.

Une année comme les autres

En effet, chez Arc-en-Ciel Fleurs à Nice, la crise sanitaire ne génère pas de difficultés particulières en cette période "cette Saint-Valentin s’annonce plutôt bien, c’est sensiblement comme les autres années". Pourtant, il pourrait y avoir une crainte de se rendre chez le fleuriste, comme dans tous les autres commerces en cette période de crise sanitaire. Seulement, ce n’est pas le cas. Suite aux décisions gouvernementales, bons nombres d’attractions telles que les restaurants sont fermées en cette période. Cela est bénéfique pour les fleuristes "il y a tous les restaurants fermés, beaucoup de commerces fermés également et je pense que les personnes vont se rabattre sur nous. D’un côté j’ai envie de dire heureusement pour nous, mais malheureusement pour les autres compte tenue de la situation"

Une fête qui séduit les plus jeunes

La Saint-Valentin reste une tradition inchangée, "les personnes sont attachées à cette fête, que ce soit par rapport aux fleuristes, bijoux, parfums etc.". Dans tous les cas, la fête des amoureux va encore perdurer. "On voit des personnes de tout âge, avec beaucoup de très jeunes qui viennent chercher leurs roses. C’est la magie des premières amourettes".

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire