Signature de la Convention Sécurité-Grands Evènements

Le Préfet des Alpes-Maritimes, Georges-François Leclerc et le Président de Provence Côte d'Azur Events, Pierre-Louis Roucaries, ont signé la Convention Sécurité-Grands Evènements ce jeudi 14 février à la Préfecture de Nice. La Conseillère Régionale et Présidente de la Commission Tourisme, Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur, Jennifer Salles Barbosa était également présente.

« Cette signature sera la première des trois prévues, notamment avec le Préfet du Var et le Préfet des Bouches-du-Rhône car ce sont des Conventions Départementales », a déclaré d’entrée de jeu Pierre-Louis Roucaries. Les intervenants ont longuement rappelé l’importance cruciale de la sécurité dans l’organisation de grands évènements (congrès, rencontres, salons) et pour l’attractivité de la Côte d’Azur. En effet, suite aux tragiques attentats (et aux tentatives déjouées) en France, les activités culturelles, professionnelles et touristiques ne peuvent plus s’affranchir d’une certaine sécurisation à l’égard de la population.

Cette convention signée hier permet, entre autre, aux organisateurs et aux entreprises de bénéficier d’une désignation, par le Préfet territorialement compétent, d’un référent unique chargé de faire appliquer ladite convention. Un label « SECURI-GRAND EVENEMENT » sera accordé si le texte est respecté lors d’une manifestation.

La convention est une déclinaison départementale du programme gouvernemental « Programme Tourisme et Sécurité » élaboré le 7 novembre 2016 et qui prévoit un certain nombre de mesures opérationnelles :

- L’enregistrement et la transmission d’images prises sur la voie publique par l’exploitant ou le responsable d’un site sensible peut-être autorisé par le Préfet
- L’autorisation de la présence d’agents de sécurité privés aux abords d’une manifestation aussi donnée par le Préfet. Etc..

On a déjà pu le constater, certaines de ces mesures sont en vigueur actuellement lors de grands évènements. L’objectif de la Convention Sécurité-Grands Évènements est surtout de fédérer les différents acteurs locaux et nationaux, du Préfet aux collectivités en passant par les services de l’État. Une démarche nécessaire pour se démarquer de la concurrence d’autres pays en matière d’accueil de manifestations au rayonnement international.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message