Sophie Cluzel, une secrétaire d’État au centre de santé "ROSSETTI"

Dans l'avancée du projet des "communautés 360", Sophie Cluzel, chargée des personnes handicapées, a été accueillie à Nice au centre de santé pour handicapés "ROSSETTI" afin d'échanger.

Ce vendredi 16 janvier, il est 14h45 au centre de santé "HANDICONSULT", installé à la Madeleine, dans les hauteurs de Nice. Escorté par un cortège de policiers à moto, l’invité du jour pointe enfin le bout de son nez. Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier Ministre chargée des personnes handicapées, débarque avec le maire de la ville de Nice, Christian Estrosi. Après une matinée dans la vallée de la Roya aux côtés des habitants et des élus locaux, Sophie Cluzel termine sa journée dans les Alpes-Maritimes par une visite du centre et un débat général avec les principaux acteurs comme le personnel ou encore des associations tel que Pupille de l’Enseignement Public (PEP 06).

Après une présentation du centre par Emile Serna, la visite guidée peut enfin commencer. Afin de respecter des mesures de restrictions liées au Covid-19, et de ne pas perturber les enfants handicapés, c’est d’un écran que nous suivons la visite menée par le personnel soignant. La présence de Sophie Cluzet est liée à deux raisons principales : la "communauté 360" et le centre polyvalent de santé handicap. Toujours en présence de Christian Estrosi, la représentante de l’État découvre les outils modernes utilisés par le personnel. Impliquée, intéressée, elle assiste à des exercices quotidiens d’enfants handicapés. Cette visite est également l’occasion pour elle d’échanger avec les enfants. Très à l’écoute, la secrétaire d’État a pu découvrir l’ensemble des appareils technologiques comme cette combinaison vibrante, destinée aux paraplégiques. Alors que la nuit tombe tranquillement, c’est dans la salle polyvalente que les acteurs se retrouvent afin d’évoquer les "communautés 360".

Un débat animé pour avancer rapidement

Autour de la table, une diversité d’acteurs concernés par le projet et prêts à travailler ensemble. Des médecins, Romain Alexandre de l’Agence Régionale Santé, des élus, des membres d’associations d’handicapés, le maire de Nice et bien évidemment Sophie Cluzet. Le maire de Nice, Christian Estrosi, a profité du début de la réunion pour afficher son soutien à ce projet orchestré par Sophie Cluzet : "Nous vous accompagnerons dans votre dispositif de "communauté 360". Merci d’incarner ce qu’il y a de plus beau dans la vie publique pour ceux qui en ont le plus besoin ".

Après ce moment d’émotion vécu au sein du centre, la parole est à la secrétaire d’État. Des remerciements dans un premier temps puis des objectifs à établir : "la coopération est notre maître mot pour réussir" indique-t-elle aux oreilles attentives présentes autour de la table. Plusieurs problématiques évoquées lors de ce débat, toujours dans l’optique d’améliorer la vie des personnes à mobilité réduite. Des cas concrets de patients en difficulté à cause de la crise sanitaire, 40% des personnes handicapées sans médecin traitant ou encore le handisport à faire évoluer, le travail est bel et bien conséquent. "Il faut qu’on utilise le sport adapté pour que les enfants ne soient pas laissés sur le banc de touche. Le sport est un facteur d’intégration" ajoute Sophie Cluzel. Un débat rattrapé par l’heure du couvre feu (18h). Des acteurs différents mais un but commun : avancer main dans la main.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire