Taux d’incidence en baisse dans les Alpes-Maritimes : le département passe sous la barre des 300

D'après les dernières données de Santé Publique France publiées ce lundi 12 avril, le taux d'incidence de la Covid-19 dans les Alpes-Maritimes passe sous la barre des 300, à 296 très exactement.

Une baisse attendue et bienvenue après de longs mois d’effort. Ce chiffre de 300 est cependant insuffisant pour basculer au-dessous du seuil d’alerte maximal qui se situe à 250. Il était de 460 en décembre dernier.

Actuellement, la moyenne nationale du taux d’incidence est au-dessus de 300 : elle s’établit à 346 pour 100.000. Les Alpes-Maritimes se trouvent donc au-dessous du taux moyen. Autre donnée importante, le pourcentage de population vaccinée dans les Alpes-Maritimes : + de 22 % alors que la moyenne nationale pour ceux qui ont reçu au moins une dose de vaccin est de 16 %**

En revanche, le nombre de personnes hospitalisées en réanimation est toujours au-dessus de 100, à 104 exactement le 11 avril. Un chiffre stable depuis deux semaines. Il y a un mois, 130 personnes étaient admises en service de réanimation. C’est un indicateur important sur le nombre de cas graves et le niveau de saturation des services hospitaliers. Actuellement, 117 % des lits de réanimation sont occupés.

Ce passage sous la barre des 300 interroge. S’agit-il d’un effet du confinement ? De l’accélération de la vaccination ? Du respect des gestes barrières ? Des vacances anticipées ? Ou bien, serait-ce un effet combiné de toutes ces mesures ?

*Pour mémoire, le taux d’incidence est le nombre potentiel de contaminations pour 100.000 habitants. C’est l’indicateur qui permet de savoir si le virus circule plus ou moins activement.

**(Source : Covid Tracker).

Partager

Laisser un commentaire