Témoignages : la piste cyclable de l’avenue Gambetta à Nice divise toujours autant

Depuis le déconfinement, le débat fait rage. Pour ou contre, utile pour certains nuisible pour d'autres. Difficile de s'y retrouver. Une manifestation devant la mairie pour les anti-vélos et une pétition en ligne pour les pro-vélos. Mais qu'en pensent les riverains favorables à cette parcelle réservée aux vélos ?

Plusieurs réunions entre la ville et les habitants n’ont pas permis de résoudre le problème. C’est pour cela qu’elle devrait lancer prochainement une concertation publique. Mais pour le moment, le projet suscite toujours des questions. Les soutiens de la piste n’ont pas dit leurs derniers mots.

Une diminution visible de la pollution

Alexandre habite sur l’avenue et a observé une différence depuis l’installation de la chaussée pour les aficionados de la bicyclette. "Enfin, il y a moins de pollution dans ce boulevard Gambetta qui est un enfer, j’habite au tout début et avant c’étaient les klaxons, le stationnement en double file, la pollution. Les personnes qui ne veulent pas de la voie cyclable n’habitent même pas sur l’avenue."

Un moyen de rendre le quartier convivial

Pour Claire, ce bout de terrain jaune permet de donner une bonne image de l’avenue. "L’aménagement de la piste cyclable de Gambetta a offert une possibilité d’utiliser le vélo de manière plus sûr. Le quartier est redevenu accueillant et ne ressemble plus à une autoroute/parking comme il l’était avant (et comme peut l’être encore le haut du boulevard, accepter sans impunité par tous). Je découvre avec plaisir les restaurants et les commerces qui s’y trouvent. Je ne peux que solliciter la mairie de jouer un rôle majeur dans le maintien de cette piste cyclable, qui n’aura que des effets vertueux pour ses habitants et leur environnement."

Les cyclistes peuvent se sentir en sécurité

Irène est ravie de cette mesure et constate la différence lors de ses trajets à vélo. "Pour nous tous, qui nous déplaçons à vélo, nous avons apprécié la différence, de pouvoir rouler sur Gambetta sans regarder sur notre épaule toutes les trois secondes de crainte d’être écrasés par un bus, avec des voitures qui te frôlent en passant. Et les gens qui habitent sur Gambetta ont dû apprécier aussi la diminution du bruit, ça change complètement le boulevard. On ne peut pas encourager la mobilité douce sans passer par des mesures comme celle-ci."

Une fluidité et une interconnexion entre les quartiers

Nadja utilise quotidiennement son vélo. Pour elle, cette piste doit faire partie d’un réseau qui devrait relier toute la ville. "Le développement d’un maillage cohérent de pistes cyclables sur les axes stratégiques de la ville m’importe beaucoup. La piste sur Gambetta est la première sur l’axe nord-sud et elle est indispensable pour les nombreux habitants de Nice nord et des collines."

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire