Tempête Alex : une aide budgétaire de l’Etat

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances rectificatif IV pour 2020, Dominique Estrosi-Sassone a introduit un amendement afin de geler la contribution du département des Alpes-Maritimes au fonds de péréquation entre les départements et demander une contribution financière de l’Etat dans le cadre des premiers travaux d’urgence engagés par le Conseil Départemental pour engager l’effort de reconstruction historique des routes et ouvrages dévastés par la tempête Alex.

A l’issue de la réunion de la commission mixte paritaire, l’amendement portée par la Sénatrice a été définitivement adopté à hauteur de 20 millions d’euros.

Il s’agit là d’une première aide immédiate de l’Etat qui soulagera d’ores et déjà les finances du département qui doit engager dans l’urgence pour ces trois derniers mois de l’année 2020 plus de 160 millions d’euros supplémentaires au titre de la réparation des dégâts gigantesques de la tempête Alex.

Charles-Ange Ginésy , président du Conseil Départemental, a accueilli avec satisfaction cette annonce : "Je suis heureux de cette première annonce du Gouvernement qui permet de donner une suite favorable à l’Assemblée Nationale et au succès remporté par l’amendement de Dominique_Estrosi- Sassone au Sénat. Cela représente une première partie de l’aide de l’État souhaitée par le Président de la République lors de sa venue dans les Alpes-Maritimes."

Partager

Laisser un commentaire