Travaux du port de la darse : l’importance de préserver la biodiversité marine

Depuis les trois épisodes d'intempéries qui ont touché la ville. Le port a dû se remettre à flot pour arriver à sanctifier la faune maritime. C'est là que le conseil départemental a décidé d'investir massivement pour permettre de le rénover.

"Les ports départementaux sont labellisés, port propre, obtenu en mars 2019." C’est une certification environnementale qui a été développée avec le département avec un engagement fort sur le volet "actif en biodiversité."

Des travaux de rénovations

La gestion du port est assurée par le département des Alpes-Maritimes sous forme de régie directe. Olivier Hugues, chef du service des ports et directeur de la régie du port de Villefranche Sur Mer explique en détail la nature de ces réparations des installations portuaires.

"Il y a la promenade des professeurs qui est un cheminement piéton qui est sur la digue. Elle protège le port qui est entièrement refait en calade(galets anciens). Cela permet d’avoir un vrai cheminement béton touristique et agréable.

Il y a ensuite les travaux de confortement de toutes ces structures comme sur le quai de la jetée. Nous avons souffert de trois épisodes d’intempéries l’automne dernier qui nous ont obligé à reprendre en sous-oeuvre ces ouvrages portuaires ainsi que les installations électriques.

On a reconstruit les murs de soutien du Chemin du Lazaret qui soutenaient des terrains qui se sont effondrés avec le temps. Ces travaux lourds ont été étalés sur plusieurs épisodes. Le dernier épisode du tronçon a été achevé ce printemps. On a aussi repris tous les réseaux électriques de la jetée et le réseau électrique et d’eau potable du quai Renée Portes."

L’Aménagement de dispositifs pour conserver les espèces

Trois axes ont été mis en place cette année :

- L’installation de nurseries artificielles qui sont installées sur des pontons. Elles donneront la possibilité à la faune de pouvoir se reproduire dans des conditions proche de leur milieu naturel.
- Des composteurs qui sont utilisés par les services du port pour l’entretien des espaces verts.
- L’abolition des pesticides dans l’entretien du port.

Des moyens mis en oeuvre par le département

Charles Ange Ginésy, le président du conseil départemental a voulu proposer un plan de rénovation ambitieux. "Nous allons réhabiliter la salle du gouverneur, les jardins Baudouin. Nous apportons chaque année des améliorations pour un montant de 1,2 millions d’euros. Cela correspond à l’amélioration du site, la sécurité des usagers et au bon fonctionnement du port. C’est 700 000 euros de plus pour l’amélioration de ce port."

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire