Un baromètre identifie les phénomènes alarmants dans votre couple

Ce matin, Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Maty Diouf, Adjointe déléguée à la lutte contre les discriminations et aux droits des femmes, et Jennifer Salles Barbosa, Adjointe déléguée aux solidarités et aux AnimaNice, Vice-Présidente du Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Nice ont lancé le baromètre de la violence dans le couple.

Ce jeudi marque la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. La Ville de Nice et le Centre Communal d’Action Sociale font une campagne de promotion du baromètre de la violence dans le couple.

Il a pour but d’éveiller les consciences des victimes, en évaluant le niveau de violence dans sa relation. Les victimes ne se rendent pas toujours compte des violences verbales, psychologiques, sexuelles et physiques qu’elles subissent, ou s’habituent aux comportements inappropriés.

Trois phases permettent de déterminer si son couple est plutôt serein (couleur verte), en situation d’alerte (orange), ou en danger (rouge).

Ce baromètre est distribué sur la Promenade du Paillon jusqu’au 27 novembre. Il peut aider à identifier les phénomènes alarmants, entravant l’épanouissement personnel du conjoint et porteurs potentiels d’aggravation des violences.

Pendant ces trois jours, des professionnels de l’accompagnement de personnes victimes de violences (psychologues du CCAS, de la Maison d’Aide aux Victimes et des associations Montjoye et Une voix pour elles seront présents aux côtés de l’équipe du Service Lutte contre les discriminations et Droits des Femmes) sont présents pour aider les personnes dans le besoin.

Pour rappel, vous pouvez appeler le 3919 24h/24, si vous êtes victime de violence. Cette plateforme est gratuite et anonyme, et apporte de l’aide et de l’écoute.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire