Un dispositif exceptionnel pour le tourisme azuréen

Depuis le mois de mars et le début du confinement, l’Office de tourisme métropolitain est mobilisé pour construire un plan de relance touristique sur la Côte d’Azur. Avec la crise du Covid-19, la clientèle française est la priorité.

Sur le marché français, 4,4 millions d’euros dont 400 000 euros propre à l’OTM (Office de Tourisme Métropolitain) sont injectés dans un triple objectif :

  • Séduire et attirer une clientèles française en lui présentant toutes les facettes d’une destination hors-norme.
  • Rassurer la clientèle sur les protocoles sanitaires. La ville de Nice a mis en place un label confiance sanitaire permettant aux professionnels du tourisme d’affirmer leur engagement pour un accueil en toute sérénité.
  • Stimuler les réservations en proposant via la place de marché de l’OTM des bons plan de l’été pour les hébergements et les activités en fédérant les partenaires NCA.

Compte tenu de l’importance de la clientèle internationale et de la réouverture de certaines frontières, l’OTM a préparé un plan de communication sur les marchés de proximité et plus particulièrement scandinave, allemand, suisse et italien qui font l’objet d’une communication ultérieure au fur et à mesure de l’évolution de la mobilité des visiteurs. Pour augmenter encore la visibilité de Nice Côte d’Azur, l’OTM développe un programme d’accueil de journalistes et d’influenceurs conséquent. Le service presse de l’OTM met en place les programmes d’accueil de 28 journalistes français sur les thématiques aussi diverses que la Nice Russe, Nature et montagne, Culture et patrimoine... D’autres actions sont programmées sur la Suisse, la Scandinavie, l’Allemagne, l’Italie, l’Autriche et la Belgique.
Le plan d’actions de l’Office de Tourisme Métropolitain Nice Côte d’Azur a été profondément remanié et s’adapte, quasiment chaque semaine, à la situation internationale.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire