Un durcissement des contrôles sous les yeux du préfet

Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes, était à Nice pour observer le renforcement des contrôles. Objectif : faire respecter le couvre-feu afin d'éviter un troisième confinement.

Suite aux annonces du Premier Ministre Jean Castex concernant l’évolution de la Covid-19, les contrôles sont renforcés dans les Alpes-Maritimes. Le département est l’un des plus touchés en France. Ainsi, les Alpes-Maritimes possèdent un taux de positivité de 9,1 %, et un taux d’influence de 447 pour 100 000 habitants. La situation demeure donc particulièrement inquiétante. Pour lutter contre la propagation du virus, les contrôles s’apprêtent à devenir de plus en plus sévères. Les commerces sont soumis à des règles spécifiques, et le couvre-feu reste en vigueur de 18h à 6h sur l’ensemble du territoire.

Après avoir été au centre commercial Nice-Etoile, Bernard Gonzalez, le préfet des Alpes-Maritimes, s’est rendu à la Promenade des Anglais, où des contrôles de police avaient lieu, afin de faire respecter le couvre-feu. "Il est important de mettre en place des contrôles pour montrer la détermination des pouvoirs publics à faire respecter les règles établies", reconnaît Bernard Gonzalez, particulièrement déterminé à l’idée de vaincre cette pandémie.

"Les jours et les heures qui viennent sont très importants"

Les dernières semaines démontrent une grande réflexion du côté de l’Etat. Souhaitant attendre les effets du couvre-feu sur l’évolution de la pandémie, le président de la République Emmanuel Macron hésite à prononcer un troisième confinement. Bernard Gonzalez veut à tout prix éviter cette hypothèse : "Il faut tout faire pour essayer de l’éviter. Si l’on ne fait rien, on ira vers des mesures plus drastiques. Les jours et les heures qui viennent sont très importants."

Le préfet des Alpes-Maritimes connaît la situation délicate du département. "Je sais que c’est difficile, mais il faut respecter les règles pour faire basculer la tendance. Je compte sur la mobilisation de tous pour y arriver", explique Bernard Gonzalez. Les contrôles devraient donc être renforcés durant les jours à venir. Une nécessité pour tenter d’arrêter la propagation de la Covid-19 au sein du département.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire