Un durcissement des mesures de confinement pour faire face à l’indiscipline

Les mesures de confinement n'étant pas toujours suffisamment pas respectées par la population. compte tenu de l’approche des vacances de Pâques et au regard des pics annoncés par les autorités sanitaires, la municipalité a pris des dispositions afin que qu’aucun déplacement non professionnel ou prioritaire, ne s’effectue sur le territoire. Profitant de sa double veste de Maire de Nice et Président de la Métropole, Christian Estrosi a demandé au Préfet de conforter certaines parties de cet arrêté municipal par un arrêté préfectoral pris à l’échelle de l’ensemble de la Métropole Nice Côte d’Azur.

A cet effet :

1. interdiction de toutes activités de locations de type Air BnB (sauf les logements déjà occupés dans le cadre du confinement) et les hébergements hôteliers sur Nice à des fins de villégiature, pendant la période des vacances de Pâques. Cette démarche est soutenue par le syndicat des hôteliers.

2. fermeture des hypermarchés le dimanche. Cette démarche, prise pour éviter que les centres ne se transforment en lieux de promenade dominicale, est soutenue par les directeurs des principaux hypermarchés de Nice : Leclerc Saint-Isidore, Carrefour Lingostière, Carrefour TNL. Cet arrêté ne concerne pas les supermarchés de quartier.

3. sensibilisation des autorités de l’Etat afin qu’elles puissent solliciter Enedis pour vérifier que les résidences secondaires ne soient pas occupées pendant la période des vacances, afin de faire respecter la période de confinement.

4. demande de renforcement des contrôles aux péages et sorties des autoroutes donnant accès à la ville de Nice et à la métropole, pour éviter l’arrivée de personnes de la zone C dont les vacances débutent ce vendredi et de multiplier les barrages filtrant aux sorties des gares et de l’aéroport.

Partager

Laisser un commentaire