Un été très chaud, un plan canicule exceptionnel

Chaque année, la ville de Nice met tout en œuvre pour limiter les effets de la canicule. Hier après-midi, Christian Estrosi présentait les mesures sanitaires pour cet été, dont les températures devraient être plus élevées que l’année dernière…

Deux nouvelles fontaines d’eau plate et d’eau gazeuse au jardin de Carras et sur le port s’ajoutent aux 135 fontaines à boire et 28 décoratives opérationnelles à Nice. Sur les plages également, une cinquantaine de points d’eau potable et 100 douches sont dors et déjà à disposition des plagistes. La ville de Nice n’y va pas de main morte cette année et met les moyens pour garantir une sécurité sanitaire maximale à ses habitants. Les plus petits ne sont évidemment pas oubliés : des climatisations fixes ou mobile et des des jeux d’eau sont disposés dans 28 crèches niçoises. Le premier juillet une piscine hors-sol sera installé sur la promenade du Paillon.

Repérage et interventions auprès des personnes à risque.

Les personnes âgées sont la priorité du plan canicule. C’est ainsi que les quatre Ehpad du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) sont pourvus de zones rafraichies ou climatisées. Depuis le premier juin, le CCAS gère le registre des Personnes Fragiles Isolées, repérant et intervenant rapidement auprès des individus à risque. Courant mai, 12 000 séniors ont reçu un questionnaire afin de repérer ceux potentiellement sujets à risque.

Une campagne de prévention auprès du grand public

10 saisonniers de la Brigade canicule sont présents afin de sensibiliser les citoyens. Des affiches contenant des informations essentielles seront disposées partout dans la ville. Enfin, une application, Allo Mairie, est disponible en cas de nécessité des personnes fragiles et isolées entre autre avec un numéro d’appel d’urgence et une cartographie de l’ensemble des points d’eau de la ville de Nice.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire