Un premier bilan de la saison touristique montre un verre à moitié plein

Dans ces temps moroses, il faut voir le verre à moitié plein et faire le dos rond en attendant le retour à la normale. Toutefois, grâce à une campagne de vaccination performante et à la mise en oeuvre d'un dispositif sanitaire qui a fait ses preuves, le fait que tous les acteurs économiques de la filière touristiques ont joué le jeu : " La saison touristique estivale s’achève et la tendance est positive. Malgré l’annulation de grands événements, l’absence de clientèles étrangères et une saison d’hiver très altérée par les mesures sanitaires, les résultats ont été meilleurs que les prévisions initiales" a commenté Christian Estrosi lors de la conférence de presse de la rentrée.

Tout à fait naturellement, pour lui « Le classement de Nice au patrimoine mondial de l’UNESCO a été et sera également un catalyseur majeur de la notoriété de la ville dans le monde et rend incontestable le statut de Nice comme Capitale touristique de la Côte d’Azur. »

Avec les contraintes du Covid, les flux venant des Etats-Unis, Russie, Chine en particulier se sont tassés, mais une clientèle nationale et européenne de proximité
a pu compenser le retrait de la clientèle étrangère . La clientèle française représente 52% de la clientèle des hôtels en juillet.

Parlant chiffres, en juillet, le taux d’occupation moyen pour les hôtels a été de 68 %. Au mois d’août, observé jusqu’au 29, le taux d’occupation moyen pour les hôtels a été de 91,1 %, soit 1% au-dessous de 2019 à la même période.

De quoi être satisfait, en attendant que les nouveaux hôtels qui sont en construction ou programmées corsent l’offre d’une hospitalité de haut de gamme qui sera accompagné d’une politique événementielle, culturelle et sportive, de qualité afin d’attirer une plus vaste gamme de visiteurs.

Si en plus de cela, la pandémie pouvait s’inscrire dans le registre des mauvais souvenirs... On pourra envisager un futur réjouissant par cette filière économique qui pèse lourd dans le bilan de Nice et son territoire avec un impact substantiel en terme d’emplois.

Partager

Laisser un commentaire