Un protocole sanitaire renforcé pourrait permettre d’échapper à la fermeture anticipée des bars et restaurants

À se demander pourquoi on doit toujours arriver au bord du précipice avant d'agir... Après les décisions gouvernementales suite à l’accélération de la Covid-19, Christian Estrosi s'est mobilisé pour une alternative à la fermeture anticipée.

Le maire de Nice et Président de la Métropole Nice Côte d’Azur a proposé au Préfet des Alpes-Maritimes, en lien avec le conseil scientifique d’experts de la Ville, composé notamment des Professeurs Carles et Mondain, infectiologues au CHU de Nice et de Christian Pradier, Chef du service du département de Santé publique du CHU de Nice, un protocole sanitaire renforcé permettant d’éviter la fermeture anticipée des bars et prévenir la fermeture des restaurants, pour les établissements qui s’engageraient officiellement à signer et à respecter ce protocole.

Parmi les engagements que les établissements devront prendre figurent notamment la prise de température à l’entrée, le renforcement des opérations de nettoyage, la maîtrise des flux de circulation, l’ouverture des portes, l’interdiction de fumer y compris à l’extérieur, etc.

Ces mesures doivent permettre, pour les établissements signataires, le maintien de l’horaire actuel d’ouverture.

En contrepartie, la Ville de Nice s’engage à ce que des contrôles réguliers soient effectués par la Police municipale et assure que tout manquement à l’un des engagements entraînera une fermeture administrative de l’établissement.

Partager

Laisser un commentaire