Une centaine de cadavres de chats retrouvés chez un octogénaire à Nice

Ce weekend, une centaine de cadavres de chats ont été découverts au domicile d’un octogénaire qui venait d’être hospitalisé. Une vingtaine de chats ont pu être secourus, d’autres se sont échappés.

Les cadavres ont été découverts chez ce retraité après son hospitalisation. C’est sa nièce qui aurait alerté les associations de protection des animaux après qu’elle ait découvert tous ces cadavres.

Parmi ces cadavres, de nombreux chats mais aussi des écureuils, des rats ou encore une mâchoire de chien ont été retrouvés. La plupart des animaux ont été retrouvés enfermés dans des boîtes en plastique ou en bois, un autre a été retrouvé à moitié dévoré, sur le canapé de l’octogénaire. L’association UPA 06 estime qu’au moins deux chats auraient été enfermés vivants.

Les chats encore vivants mais rachitiques qui ont été récupérés ont tous été transportés dans différentes cliniques vétérinaires où ils sont actuellement sous perfusion.

Les associations envisagent de porter plainte pour « maltraitance » ou « négligence » selon BFM Côte d’Azur.

Le retraité de 81 ans souffrirait en réalité du syndrome de Noé, qui consiste à accueillir plus d’animaux que l’on ne peut en héberger correctement, et du syndrome de Diogène, qui se traduit par une accumulation compulsive d’objets.

L’association UPA 06 a publié des photos de cette véritable scène d’horreur sur les réseaux sociaux. Attention, certains clichés peuvent choquer.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire