Une entreprise niçoise participe à la restauration de la Cathédrale Notre-Dame de Paris

Il y a trois ans, la Cathédrale Notre-Dame de Paris était en proie aux flammes. Aujourd’hui, l’Atelier Morisse-Marini, entreprise niçoise, va participer au chantier de reconstruction de l’édifice et aura la charge de restaurer tout le mobilier des chapelles de la nef.

Actuellement en phase de préparation, l’entreprise installée à Nice depuis 1997 interviendra sur le chantier cet été. Après avoir œuvré dans la cour de marbre à Versailles ou encore au Château de Chambord, cette nouvelle aventure confirme le standing professionnel de Margot Morisse, restauratrice du patrimoine, diplômée d’état, et Stefano Marini, pétrographe appliqué à la restauration.*

L’atelier Morisse-Marini est fondé sur les bases solides de l’expérience de professionnels de la restauration et de la conservation des œuvres d’art, acquise entre 1989 et 1996 en Italie et depuis 1997 en France, à Nice.

*Margot Morisse, restauratrice du patrimoine, diplômée d’état, et Stefano Marini, pétrographe appliqué à la restauration, ont travaillé principalement sur des sculptures et peintures murales telles que les sculptures de la cour de marbre à Versailles, ou celles du Château de Chambord depuis plus de 20 ans. Ils ont œuvré également sur le chantier de la Cathédrale de la Major à Marseille, les décors du Musée Masséna à Nice, ceux de la basilique Saint Michel à Menton et du Palais Carnolès, ou encore la Fontaine du Soleil sur la Place Masséna à Nice.

Partager

Laisser un commentaire