Vallée des Paillons : un projet de tram + train devenu possible

Une réunion se tenait en mairie principale, avec les maires des communes concernées, sur les déplacements dans la vallée du Paillon. Christian Estrosi, maire de Nice, a annoncé la réalisation du tramway permettant de relier l'Ariane Nord et une version inédite train-tram jusqu’à Drap/Cantaron pour 2026.

C’est une victoire pour Patrick Allemand et tous les Arianencs dont il salue "la détermination". C’est une mobilisation de grande envergure. Il y aura aussi un train-tram de 7 kilomètres jusqu’à Cantaron. Cela prend tout son sens, une avancé primordiale aux yeux de l’opposition car cette zone est trop peu desservie par les transports en commun. Cette ligne utilisera les infrastructures de la SNCF pour un coût estimé à 190 millions d’euros. Une progression écologique et essentielle pour tous les résidents de cette vallée.

Un réel enjeu

La vallée des Paillons connait une croissance en continue. Cependant, l’évolution doit aller avec son temps. L’urbanisation est en constante évolution, d’ici 2030 ce périmètre accueillera de 2 500 à 3 000 logements, soit 6 000 à 7 200 habitants supplémentaires. 88 % des résidents de cette vallée utilisent de façon quotidienne la voiture, ce sont des actifs se dirigeant vers la métropole pour travailler et qui connaissent des conditions difficiles notamment aux heures de pointe, comme le matin avec 2 400 usagers sur la route. Les transports sont quant à eux, « mal desservis et mal calibrés » selon le maire de Nice. Ces changements apporteront, demain, la baisse du nombre de véhicules à destination de Nice et l’utilisation des transports en commun (Bus, TER et le tramway).

« Beaucoup de satisfaction qui remonte vers le Paillons »

Maurice Lavagna, président de la communauté de communes du Pays-des-Paillons, affirme son enthousiasme après ces énumérations pour l’amélioration des conditions de déplacements des habitants de la vallée. Il insiste sur ces derniers « coincés dans l’entonnoir » peinant à trouver des solutions pour se déplacer plus facilement.

Des moyens vont être mis en œuvre à court et à moyen terme concernant : le carrefour Garigliano et une amélioration de l’insertion depuis la pénétrante Nord. L’augmentation du gabarit du pont SNCF, route de Turin et l’aménagement d’un giratoire du boulevard de L’Ariane et de la pénétrante Anatole France.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message