Vers un apaisement de la circulation sur la Prom’ ? Le ministre des transports donne son feu vert

Le ministre délégué aux transports a donné son feu vert à Estrosi pour mettre en place toutes les mesures nécessaires pour apaiser la circulation sur la Promenade des Anglais. On vous explique ce qu’il faut comprendre.

Depuis 2018, Estrosi a sollicité le gouvernement à plusieurs reprises, leur demandant de déclasser la Promenade des Anglais de la liste nationale des routes à grande circulation, classement qui, depuis 1957, fait de la prom’ une voie prioritaire.

Le statut de route à grande circulation maintenu
Le ministre délégué aux transports, Jean-Baptiste Djebbari, a répondu au maire de Nice en lui confirmant que la Promenade des Anglais garderait son statut de route à grande circulation. Il précise toutefois que ce statut est uniquement maintenu pour la nécessité de pouvoir assurer le transit des convois exceptionnels sur le département d’est en ouest. Les véhicules en question sont ceux de plus de 25 m de long et de plus de 44 tonnes - les ponts et tunnels de la voie Mathis ainsi que de l’autoroute A8 ne pouvant pas accueillir des véhicules de plus de 48 tonnes.

La politique de transition écologique n’en est pas affectée
Selon le ministre délégué aux transports, ce statut n’est pas incompatible avec la politique de transition écologique voulue par la Ville de Nice. Par exemple, le transport de marchandise pourra être interdit et l’accès aux véhicules générant des nuisances sonores pourra être limité.

Christian Estrosi est libre de prendre n’importe quelle décision concernant la circulation si celle-ci va dans le sens des objectifs du plan d’amélioration de la qualité de l’air et du Plan Climat de la Métropole qui, pour rappel, visent -22% d’émission de gaz à effet de serre d’ici 2026, et -55% d’ici 2030.

« Dans ce contexte, nous franchissons une étape supplémentaire dans notre Plan Climat métropolitain, notamment la mise en place d’une Zone à faible émission qui prévoit d’interdire, dès 2022, la circulation des poids-lourds polluants crit’air 5, puis crit’air 4 en 2023 et crit’air 3 en 2024 le long de la Promenade des Anglais et dans le centre-ville de Nice, aux côtés de toutes les autres mesures que nous mettons en œuvre pour favoriser les mobilités durables », a déclaré le maire de Nice.

Jean-Baptiste Djebbari a même suggéré la diminution du nombre de convois passant par la Promenade des Anglais et le Quai des Etats-Unis, en les déviant par l’autoroute A8, voire même par la voie maritime, quand les conditions sont favorables.

Christian Estrosi a même conclu en déclarant que des discussions étaient en cours avec la société concessionnaire de l’autoroute A8 concernant la possible suppression du péage Nice - St-Isidore. Cette suppression permettrait une meilleure orientation des flux de transports de marchandises vers l’axe de contournement.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire