Vœux de Christian Estrosi aux résidents des Ephad : "je veux souhaiter un avenir plein d’espérances"

À Nice, au sein de l’hôtel de ville, le maire de la ville, Christian Estrosi, a tenu à adresser ses vœux aux quatre EHPAD municipaux de la ville. Une conférence pleine d'émotion.

Cette année, dans un contexte particulier marqué la Covid-19, Christian Estrosi n’a pas pu rendre visite aux quatre EHPAD de la ville. Pour autant, le maire a souhaité présenter ses vœux en visioconférence face aux visages attentifs des résidents. Les premières paroles du maire de la ville de Nice sont destinées à l’ensemble des soignants et du personnels médicales.

"Je veux dire aux agents des EHPAD, soignants, qui s’occupent de vous, la chance que j’ai de vous avoir. Les premiers qui méritent d’être applaudis sont les gens qui vous entourent", indique-t-il en s’adressant aux résidents. Après les remerciements, le maire de la ville applique sa perception d’avenir pour les résidents en promettant l’organisation de sorties et de voyages adaptés pour les personnes en EHPAD. "Vous protégez, c’est ma priorité. Vous voir heureux c’est me donner du bonheur", témoigne-t-il en direction de l’écran-plasma avant de souhaiter une année 2021 pleine de joie.

Des résidents aux anges

Face aux souhaits de Christian d’Estrosi, les résidences des "Anciens Combattants", de "Valrose", de "Fornéro Menei" et de "Grosso" étaient présentes. Chacun leur tour, face au maire de Nice, les soignants, accompagnés des résidents, remercient l’ensemble des services de la mairie pour les cadeaux reçus pour Noël mais également pour le travail en faveur des EHPAD en cette période de pandémie mondiale. Chansons, remerciements, souhaits, les résidents y vont aussi leurs petits messages au maire. L’heure est à la confession.

Alors que la parole est à l’EHPAD "Fornéro Menei", la fille d’une résidente, émue, verse une larme en confiant : "si nos parents sont encore là, c’est en partie grâce à vous". Malgré la distance entre Christian Estrosi et les résidents, l’émotion est forte et réciproque. Christian Estrosi prend la parole une dernière fois pour un moment retentissant avec l’interprétation du chant local "Nissa la Bella" par la fanfare locale. Un dernier instant de partage entre les quatre EHPAD de la ville et Christian Estrosi. Retentissant.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire