Xavier Garcia (PS):Le grand Carnaval de l’ arrêté sur les masques obligatoires à Nice

Dans cette période qui ne donne pas envie de polémiquer, je veux d’abord saluer l’action de Christian Estrosi pour sa gestion de crise, et à travers lui tous les maires de France en première ligne face au Covid-19. Son volontarisme a notamment permis aux Niçois de bénéficier de masques gratuits pour aborder le déconfinement.

Mais si ses qualités se sont exprimés, durant cette période, ses travers ont conduit une fois de plus un imbroglio juridique alors que la période réclame un cap clair. Sa volonté de vouloir faire parler de lui à tout prix, d’en faire plus que les autres a conduit à une surenchère inutile et hier à un arrêté inapplicable.

Passons sur la mise en scène de la réception des masques sur le tarmac de l’aéroport. Chacun a droit à son moment de gloire hollywoodien et le Maire de Nice en a besoin plus que d’autres. Mais l’arrêté rendant obligatoire le port du masque sur tous l’espaces public, dérogatoire des mesures nationales, était disproportionné. Il ne pouvait être que retoqué par la justice administrative et, pour ne pas perdre la face, aboutir hier à un autre arrêté, qui est proprement incompréhensible et qui lui-même sera caduc dans la journée ! C’est le grand carnaval et les Niçois n’y comprennent plus rien.

Il est temps de revenir à des mesures de bon sens et facile à comprendre, c’est à dire les mêmes que partout ailleurs et qui ont été rappelées par le Préfet : obligation du port de masque dans les transports publics, les taxis et VTC ne disposant pas de plexiglas, possibilité laissée aux commerces de le rendre obligatoire, et port fortement recommandé dans tous les espaces publics.

Xavier GARCIA, 1er secrétaire du PS 06

Partager

Laisser un commentaire