Mastercagade à Masterchef !

Vendredi soir, avait lieu, sur TF1, la finale de Masterchef. Comme beaucoup de Niçoises et de Niçois vous étiez peut-être devant votre téléviseur quand là, catastrophe, la salade niçoise se fait exécuter là, froidement par un jury composé « d’experts » et de deux candidats qui les écoutent.

« Je n’ai pas vu l’émission en direct mais j’ai été prévenu très vite par de nombreuses personnes, par mail, par SMS ou au téléphone. J’ai donc vu le lendemain (hier) en replay. C’est loufoque mais, d’un côté, ça prouve bien la grande utilité du Label Cuisine Nissarde et l’importance de protéger tout cela de restaurateurs peu scrupuleux comme de chefs certes étoilés mais pas très bien informés. » Explique Franck Viano, Membre du comité technique du Label Cuisine Nissarde et du Cercle de la Capelina d’Or.

« Des haricots verts et des pommes de terre… Et quand on y regarde une nouvelle fois de plus près on y voit aussi de la salade frisée, de la tapenade ou encore des pousses de shiso Ciboulette. Et pourquoi pas du maïs et des cœurs de palmiers. Je suis très étonné que ces émissions ayant des professionnels de la cuisine mais aussi des grosses écuries de production puissent laisser passer une telle chose ! » Continue d’expliquer ce passionné de cuisine niçoise indiquant qu’un simple passage sur le web, dans le livre de Jacques Médecin ou encore un coup de fil à la Capelina d’Or aurait permis d’éviter cette érésie.

Et oui, on ne le répètera jamais assez : « Pas de légumes cuits dans la salade niçoise ».

Et pour preuve, nous remercions vivement le Label Cuisine Nissarde et le Cercle de la Capelina d’Or pour cette véritable recette de la salade niçoise !

Bon appétit

La Salade Niçoise - La Salada Nissarda

Ingrédients : pour 8 personnes

> 150 g de mesclun,
> 500 g de tomates,
> 100 g de cébettes,
> 100 g de petit coeur de céleri branche,
> 400 g de petits artichauts violets,
> 160 g de petits poivrons verts pour la salade,
> 250 g de radis longs dit 18 jours,
> 50 g d’olives noires de Nice,
> 200 g de thon à l’huile d’olive,
> 8 anchois au sel (soit 16 filets),
> 20 g d’ail,
> 100 ml d’huile d’olive,
> 4 œufs,
> de 8 à 12 feuilles de basilic (selon goût),
> sel fin & poivre du moulin.

Variantes :

> Vinaigre de vin rouge
> 200 g de concombre *
> 400 g de févettes (poids des févettes non écossées) *

Laver les légumes. Nettoyer les radis en les gardant entiers avec leurs feuilles tendres. Garnir le tour d’un saladier, préalablement frotté à l’ail (à partir d’une gousse épluchée), avec le mesclun.
Couper les tomates en quartiers, les disposer sur les feuilles de mesclun, saler.

Emincer les concombres* (éventuellement, les faire dégorger au sel), le blanc de céleri et la partie tendre (cœur) des artichauts, les poivrons verts et les cébettes. Ecosser les févettes * (en saison).
Disposer tous ces légumes sur les tomates en soignant la présentation, saler. Ajouter le thon en laissant les morceaux assez gros, le basilic ciselé et décorer avec les œufs durs coupés en
quartier, les filets d’anchois et les olives noires.

Verser l’huile d’olive au dernier moment, le poivre moulu, et mélanger la salade devant les convives.

Au moment de servir, veiller à bien répartir tous les ingrédients dans chaque assiette.

Temps de préparation : 20 min

Temps de cuisson : 8 min (cuisson des oeufs)

Saison : printemps - été

Crédit photo : http://variations-gourmandes.blogspot.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/Variations.Gourmandes?fref=ts

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message