Mobilisation des acteurs économiques azuréens pour la LGV PACA

C'est à la Chambre de Commerce et Industrie que le monde de l'entreprise azuréenne a lance un cri d'alerte au sujet du projet LGV PACA qui, on nous dit, aurait des difficultés à être accepté par les Varois.

Il est &vident que le soutien à ce projet est sans faille de la part des niçois qui demandent incessamment d’être désenclavés par rapport aux grands axes de communication.

Or, tandis que dans un autre sens la situation semble aller vers une solution avec la perspective de pouvoir se déplacer à Gênes en 2 heures et Milan en 3 heures, la situation du côté opposé reste à l’état de la concertation mais surtout de doutes !

Nice-Marseille en 1 heure, ce qui signifierait arriver à Paris en 4h (contre les 5h30 d’aujourd’hui) mais aussi un Nice-Barcelone en 4h au lieu de 10h (!!!) actuellement complèterait l’Arc Méditerranéen et donnerait un élan nouveau à l’économie azuréenne, que ce soit du point du vue du tourisme que pour le développement économique et industriel qui est l’axe portant de sa stratégie.

Des quatre scenarii proposés par le comité de Pilotage le monde de l’économie et de l’entreprise azuréenne a fait son choix pour celui dénommé le "plus rapide" ( en proposant une variation mineure) qui , avec un coût estimé de 13.2 milliards d’euros mettrait la ligne en exercice pour 2023.

Les doutes varois pour les difficultés de la construction d’une nouvelle gare (à la Seyne sur Mer) et les contraintes dues au passage dans les territoires vinicoles du Haut-Var ne semblent affecter la confiance du "patron des patrons" Yvon Grosso, président de l’UPE06 : " Je comprends qu’il a des problèmes mais il faudra trouver une solution parce que ce projet doit se faire à tout prix. Les instances politiques et économiques régionales et territoriales sont d’accord à l’unanimité et nous ne pouvons pas faire marche arrière pour des raisons particulières que, encore que légitimes, ne peuvent pas entraver l’intérêt général".

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message