Christian Estrosi n’est pas prêt à accueillir des réfugiés Afghans à Nice

La situation ne cesse de s’aggraver en Afghanistan. Dimanche, le pays est tombé entre les mains des Taliban et depuis la population tente désespérément de fuir. À l’occasion d’une interview pour RTL Christian Estrosi, le maire de Nice s’est opposé à l’accueil de réfugiés afghans dans sa commune.

« Il faut être très clair, la reprise du pouvoir par les Talibans est une menace pour la sécurité du monde occidental et des pays libres » fustige le maire de la ville de Nice au micro de RTL. Paradoxalement, Christian Estrosi dit ne pas vouloir abandonner les réfugiés afghans, mais est-il pour autant prêt à les recevoir ? La réponse est catégorique : « Non ». Le maire niçois précise que sa commune a été la cible d’attaques terroristes plusieurs fois ces dernières années. C’est pourquoi il préconise de revenir à une politique migratoire de « quotas » identique au mandat de Nicolas Sarkozy, par la mise en place des demandes d’asiles avant l’arrivée sur le territoire français et en autorisant l’identification faciale pour les 3 800 caméras de la commune pour les personnes fichés S.
Les villes de Marseille, Strasbourg, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Laval, Nancy et Rouen se disent quant à elles prêtes à accueillir des réfugiés afghans.

Emmanuel Macron, a assuré que la France apportera son aide à « ceux qui sont les plus menacés ». Néanmoins, le président français a exprimé des craintes. « Nous devons anticiper et nous protéger contre des flux migratoires irréguliers importants qui mettraient en danger ceux qui les empruntent et nourriraient les trafics de toute nature ». Le 24 août, le conseil des droits de l’homme des nations unies devrait se réunir dans le but d’apporter des réponses à l’Afghanistan.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message