Christian Estrosi retrouve ses " amis" pour donner le la à la campagne électorale du printemps

Tombé les masques, on se retrouve ! Après deux ans de disette , avec deux campagnes électorale ( municipale en 2020, régionale en 2021) qui se sont déroulées en catimini, l'amélioration de la situation sanitaire a permis de reprendre les bonnes habitudes... Ainsi Christian Estrosi , à la veille de l'élection présidentielle en avril et législative tout de suite après , a réuni ses "amis" pour sonner la fin de la récréation donner le temps et donner le temps pour les semaines à venir qui s'annoncent cruciales .

En rappelant que "son" association est le parti numéro 1 du département avec plus de 9000 inscrits ( donc , plus que celui de Les Républicains présidé par Eric Ciotti... soit dit en passant ) , le Maire de Nice n’a pas pu s’empêcher d’exprimer son plaisir, voir plus : "Quelle joie de vous retrouver après tant d’épreuves passées qui ne nous ont permis de nous rassembler avant cette date. Ce sont celles et ceux qui m’ont toujours accompagné que je voulais autour de moi. Merci à toutes et à tous pour votre fidélité."

Plus d’un milliers de sympathisants, en plus de conseillers municipaux, régionaux et quelques maires métropolitains ( ceux de Saint Laurent, La Gaude, Saint Etienne de Tinée) , ont répondu présent à cette invitation.

Pendant une petite heure, Christian Estrosi a fait le tour des réalisations du passé récent et de celles à venir. La liste est assez longue et démontre l’indubitable activisme du Maire de Nice et Président de la Métropole et de son équipe.

Rien que l’on ne savait déjà mais il est innegable que mandature après mandature la ville change et en mieux. Après que ce soit tout roses et fleurs , c’est autre chose.

Sans rentrer dans la campagne électorale , il a donné rendez-vous à une prochaine occasion, Christian Estrosi a confirmé son choix en faveur du président sortant Emmanuel Macron., tout en comprenant que ses "amis" puisse choisir d’autres options, sauf les " extrêmes".

A ce sujet , à la sortie de l’hôtel où le meeting avait lieu, un élu , pas vraiment encarté au groupe des feu républicains tendance gaulliste, a commenté : " je crois qu’il a fait le bon choix".

Partager

Laisser un commentaire