Départementales : Ecrasante victoire du centre et de la droite

A vraie dire c'était une compétition dont le nom du vainqueur était connu à l'avance ! La majorité départementale sortante qui représentait 50 élus sur 54 n'avait certes rien à craindre.

Toutefois, confronté au deuxième tour à 25 binômes du RN , elle a remporté la totalité de ces confrontations. De plus, elle a récupéré un des deux cantons (de gauche) qui manquaient pour réaliser un grand chelem : celui de Contes, où le jeune et talentueux maire de Breil Sébastien Olharan a délogé l’historique communistes Francis Tujague.

Il ne restera que l’écolo-socialiste Marie-Louise Gourdon pour interpréter le rôle de l’opposante dans un hémicycle acquis à la diarchie Ginésy-Ciotti.

A moins que, vu le climat délétère chez les LR, ne fasse émerger une opposition non déclarée entre les ciottistes et les niçois et métropolitains de la mouvance de Christian Estrosi, entre 15 et 20 élus.

Dans tous les cas de figure, on peut avancer que Charles-Ange Ginésy sera réélu président du président du Conseil Départemental et la Commission des Finances sera présidée par Eric Ciotti !

Réélu avec Anne Satonnet dans le canton de Vence avec un score record, Charles-Angé Ginésy ne cache pas sa satisfaction : "Je me réjouis par ailleurs des résultats de la majorité départementale. Elle sort renforcée de cette élection. Et de quelle manière ! Nos candidats l’ont emporté dans 26 des 27 cantons maralpins. C’est un succès historique, qui nous fait chaud au cœur."

Photo : Twitter Charles-Ange Ginésy

Partager

Laisser un commentaire