Départementales : la majorité sortante certainement reconduite

Si une première analyse des résultats canton par canton laisse prévoir que la majorité sortante sera largement reconduite, le règlement qui demande que, même majoritaire, un candidat doit être porteur de plus de 25% des électeurs inscrits, obligera des "élus sur la carte" à un deuxième tour sur notre antenne.

Frappé par cette norme, le président sortant du conseil départemental, Charles-Ange Ginésy réagit : « l’abstention ça reste l’adversaire (...) C’est un vrai problème de démocratie, c’est un droit et en même temps une obligation car ceux qui ont été élus… ou qui seront élus." Ce dit, il constate : « La majorité départementale se porte plutôt bien dans les Alpes-Maritimes et a plutôt bien résisté. »

Parmi les candidats , deux cadors de la majorité ont annoncé leur élection. David Lisnard dans le canton de Cannes 1 Eric Ciotti dans celui de Tourrette-Levens : "Merci du fond du coeur aux électeurs qui viennent de me réélire conseiller départemental des Alpes-Maritimes dès le 1er tour".

Ce qui ne l’a pas empêché d’allumer la polémique vers les républicains-macronistes : "C’est la récompense du travail accompli, de la fidélité à nos valeurs loin de toute compromission pour que la France reste la France".

Effectivement, en ces temps de délocalisation, on pourrait craindre que l’Hexagone mette les roues et .. bon voyage !

Partager

Laisser un commentaire