Eléctions européennes : Les "marcheurs" rentrent en campagne avec Nathalie Loiseau

Il n'y a pas d'azuréens dans la liste des candidats des "marcheurs" et leurs alliés ( MoDem, Agir) pour les élections européennes du 26 mai, mais ce n'est pas pour autant que les dirigeants et sympathisants ne sont pas en état de mobilisation. Bien au contraire, la tête de liste de Renaissance Nathalie Loiseau a effectué à Nice son premier meeting de campagne après la présentation officielle samedi dernier à Aubervilliers où elle a été accueilli par près de 200 sympathisants.

Introduit par le référent local Enis Sliti, le déroulement de la soirée a vu les prises de parole de la candidate Sylvie Brunet , de la conseillère municipale et présidente du CCAS Jöelle Martinaux , de la députée Alexandra Valetta-Ardisson -qui dans la journée avait accompagné l’ancienne Ministre des Affaires Européennes à la frontière de Menton pour une rencontre avec les policiers affectés au contrôle des migrants - ( " C’est à l’échelle de l’Europe, grâce à une coopération encore plus forte, que nous pourrons apporter une réponse durable au défi migratoire" - dira Nathalie Loiseau lors de son allocution).

La représentante macroniste, en s’exprimant avec un langage direct , a affirmé sans ambiguïté son rejet des force politiques populistes : " nous voulons résoudre les problèmes, eux non , pour pouvoir les utiliser pour leur propagande".

Le projet de la liste Renaissance - un nom qui certainement évoque une période faste de l’histoire du continent- appelle à l’écriture d’un nouveau chapitre d’avenir et de progrès.

L’Europe n’est pas un joly objet - a conclu l’ancienne ministre, mais un projet politique pour lequel il faut des convictions et la passion.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message