Eric Ciotti : "Comme plus de 200 000 Français j’ai signé la Tribune des militaires qui alertent sur le chaos qui frappe la France"

Le député des Alpes-Maritimes considéré comme "extrême-droite compatible" a mis le casque et il est parti à l'offensive. On sait que quand il s'exprime, plus que parler, il sentence.

Le nouveau texte, cette fois prétendument porté par des militaires en activité, plaît à Eric Ciotti, qui déplore la taxation permanente d’extrémiste "dès qu’on décrit la réalité" ou tout au moins celle la tribune "anonyme" qui dénonce encore une fois l’insécurité et agite le spectre d’une guerre civile.

Le nouveau texte, cette fois prétendument porté par des militaires en activité, plaît à Eric Ciotti, qui déplore la taxation permanente d’extrémiste "dès qu’on décrit la réalité".

"Il y a un procès permanent, dès qu’on émet un constat, on est d’extrême-droite"
"Je soutiens cette tribune et je la signe"
, ajoute même l’élu.

C’est clair et même très clair. Dans la confrontation entre les soi-disant "macronistes" et les soi-disant "marinistes", chacun prend position.

Les élections départementales et régionales risquent de servir de plateforme pour les présidentielles de 2022. L’été risque d’être chaude.

Photo K.S

Partager

Laisser un commentaire