La réponse de l’Europe aux défis de l’Humanité

"L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d'abord une solidarité de fait". C'est ainsi que le ministre des Affaires étrangères Robert Schuman a donné naissance à la construction européenne, depuis le salon de l'horloge du Quai d'Orsay le 9 mai 1950. Il propose alors la mise en commun des productions française et allemande de charbon et d'acier sous l'autorité d'une institution supranationale afin d'enraciner les relations pacifiques entre les deux pays. Près de soixante-dix ans plus tard, le spectre de la guerre s'est éloigné et le sens de la construction européenne a évolué. Vingt-huit pays (bientôt vingt-sept ?) sont à présent membres de l'Union européenne. Et la Fête de l'Europe est célébrée tous les ans le 9 mai depuis 1985. Cette année, les célébrations prendront un sens particulier puisque les élections des députés européens ont lieu à la fin du mois. Pour nourrir les réflexions et le débat, nous revenons sur les défis majeurs que l'Union Européenne a devant soi.

Le premier d’entre eux étant le défi climatique. La Commission mondiale sur l’économie et le climat fait état, dans son dernier rapport, d’un potentiel de croissance colossal si les pratiques changent. Porteuses de l’Accord sur le climat, la France et l’Europe ont un rôle à jouer pour promouvoir le respect des engagements environnementaux des États et, s’il le faut, conditionner leurs échanges au respect de cet accord.

Le second est celui des migrations. L’Europe est naturellement une destination pour les populations en exil et il est aussi de son intérêt de garantir une véritable politique de co-développement, en Afrique notamment. Au-delà de l’aspect humanitaire qui est naturellement, la première des préoccupations pour les gouvernants, il s’agit de financer la formation des populations locales et en particulier des jeunes, de leur permettre de créer une activité et ainsi contribuer au développement des économies locales.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message