La préfecture des Alpes-Maritimes appelle les Mentonnais à élire leur maire avant le 9 février

La préfecture des Alpes-Maritimes a avalisé la démission des conseillers municipaux de la ville après l’élection d’Yves Juhel suite au décès du maire Jean-Claude Guibal et précisé son interprétation du code électoral. Une nouvelle élection doit avoir lieu sous trois mois.

Les services préfectoraux spécifient que "21 démissions de conseillers municipaux et de suivants de liste, tous issus de la liste « UNIS POUR MENTON », ont été transmises à la préfecture, auxquelles s’est ajoutée une autre démission adressée au maire par lettre recommandée avec accusé de réception."

Ces démissions datées du 9 novembre répondent aux critères légaux et sont toutes marquées du cachet de la mairie de Menton.

Cet épisode a accru les tensions au sein du monde politique mentonnais. La date exacte précise du scrutin devrait être connue au plus tard début décembre.

Partager

Laisser un commentaire