Le Comité des Régions appelle à une Europe en trois dimensions

Des centaines de dirigeants locaux et régionaux exigent de repenser l’UE de manière ascendante au sommet des villes et régions.

« Nous, responsables politiques de l’Union européenne élus aux niveaux régional et local, sommes convaincus que l’Union européenne a besoin de ses régions et de ses villes autant que celles-ci ont besoin de l’Union européenne », lit-on dans la déclaration de Bucarest, adoptée après le 8e sommet des villes et régions.

La déclaration est le fruit de mois de consultations au sein du Comité européen des régions (CoR), un organe consultatif de l’UE.

À une période marquée par la perte de confiance des citoyens dans les institutions,
les élus ont réitéré l’importance d’une Europe décentralisée et comportant davantage de subsidiarité . Ils prônent la consolidation du lien entre l’UE et ses citoyens, entreprise dans laquelle les villes et régions ont un grand rôle à jouer.

La cohésion, instrument de lutte contre l’euroscepticisme. Le CoR insiste aussi sur la nécessité de continuer à investir dans la cohésion sociale et territoriale après la fin du cadre financier pluriannuel, en 2020.

La coopération entre institutions, autorités locales et régionales est la clé de la lutte contre l’euroscepticisme.
Les élus locaux et régionaux estiment que la gouvernance européenne ne devrait pas être bidimensionnelle – gouvernements nationaux et institutions européennes -, mais tridimensionnelle, en incluant les villes et régions dans le processus décisionnel, notamment sur l’avenir de l’Europe.

Mondialisation, révolution numérique, changement climatique et démographique… Les enjeux ne manquent pas.

« Si l’on ne veut pas que l’intégration européenne devienne un processus réversible, ces mutations, qui cristallisent les inégalités sociales, économiques et territoriales, doivent être accompagnées, orientées et réglementées par une concentration des efforts à tous les niveaux de gouvernement », indique la déclaration du CoR.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message