Le deuxième tour des élections municipales toujours en suspens

Le Gouvernement table pour un deuxième tout des élections municipales ( pour les communes qui en nécessitent) le 28 juin ou ...en janvier 2021 , l' option du mois de septembre, précédemment évoquée , n'ayant pas été retenue. Reçus par le Premier Ministres les chefs des partis d'opposition de droite et gauche ont pris acte et ne sont pas exprimés, en préférant jouer la montre. Un débat parlementaire aura lieu prochainement , avec un vote consultatif. Il est évident que personne à envie de se mouiller , surtout après les déclarations du Conseil Scientifique qui a bien souligné que la campagne électorale devrait être bien encadrée du point de vue de la sécurité sanitaire. Il vaut mieux laisse la patate chaude au Gouvernement.

Ce jeu de dupes n’est ni très digne ni très constructif. A partir du moment où il est acquis qu’une décision de ce type ne peut se prendre que dans un contexte incertain, l’attitude la plus responsable est que chaque parlementaire acte sa position par un vote.

Cela éviterait aux responsables de l’opposition de droite et de gauche de ressembler à la girouette qu’ils ont été à la mi-mars lorsque, après avoir soupçonné Emmanuel Macron de vouloir repousser le premier tour, ils lui ont reproché de l’avoir maintenu.

Leur attitude fait penser à ce que le dramaturge allemand Bertolt Brecht fait dire à un de ses personnages dans la célèbre " Opéra de quat’sous" (1928) : d’abord la bouffe, puis la vertu".

Soit dit métaphoriquement !

Partager

Laisser un commentaire