Législatives : le macroniste Graig Monetti chauffe le moteur

Pompeusement appelé le "troisième tour" par les battus qui recherchent leur revanche, les législatives commencent à rentrer dans les esprits et dans la réflexion des candidats potentiels. Ce n'est pas encore le moment d'annoncer les candidatures qui feront l'objet de transaction au niveau des états-majors mais de prendre position , être candidats à la candidature comme on dit dans ces cas-là.

Chez les "macronistes-estrosiens" , le chef de cabinet et Conseiller Spécial de la Ministre de l’Enseignement Supérieur Graig Monetti et adjoint au maire de Christian Estrosi.
a pas tardé à se positionner : "Je suis prêt, je suis préparé, je suis en forme, je suis à Nice", dit-il lors d’une interview sur France-Inter.

"Si j’allais aux élections législatives, ce serait dans la première circonscription de Nice", assure Graig Monetti. Il serait donc face au LR Eric Ciotti. "Je viens de faire cinq ans de gouvernement, j’ai présidé un certain nombre de structures associatives, j’ai la pêche, j’ai envie d’aller voir les Niçoises et les Niçois et j’ai à cœur d’aller représenter, discuter et débattre avec l’ensemble des habitants de la première circonscription", promet-il avec le "culot" de la jeunesse.

Jeune, ambitieux Graig Monetti sait qu’il n’a rien à perdre dans une bataille électorale à haut degré de difficulté, contre un poids lourd- politiquement parlant- comme Eric Ciotti. Même une défaite ne serait pas un trou noir dans une carrière qui s’annonce prometteuse mais juste une bonne rentrée en lice. Puis, mesurant près de 2 mètres , il aura l’avantage de toiser son futur rival...si c’est le cas.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire